Reconstitution historique : évocation de harnais de selle gauloise 1er siècle av. JC.c

Equipement de parade, d'après éléments archéologiques. Réalisation sur cuir vététal, tressé et repoussé, phalères, bouclerie anneaux forgés, galons laine tissés au plaquettes, pompons laine et crins, coutures main... Difficulté de la réalisation : compatibilité des éléments (matières, techniques), et en particulier au niveau des réglages, pas de boucles à ardillon !

Photos ci-dessous : Avec l’aimable autorisation de Yann Kervran et Les Ambiani copyright.

  

Photo ci-contre : détail du harnais sangle ventrale, phalère poitrail, rêne tissée galon laine et doublée cuir...

 

Sur la piste du cheval, de la préhistoire à l'antiquité - édition du Cerdac 2007, par Pierre Catelain et Nathalie Bozet.

"...A l'âge du fer, c'est le harnais de bridon qui est de règle mais sa reconstitution précise est délicate car, réalisés en cuir, la plupart des éléments ont disparu ; pour un même ensemble, n'est pas rare de pouvoir proposer plusieurs hypothèses de reconstitution..."

"...Les petits accessoires et éléments décoratifs qui ornent les chevaux montés ou attelés, sont nombreux et variés : boutons, rivets, phalères, appliques, anneaux... parfois d'un modèle simple, parfois rehaussés d'une ornementation de ponctuations qui peuvent dessiner des motifs géométriques ou végétalisants ; s'ils ont servi à mettre en valeur tête, poitrail et croupe du cheval, certains assuraient aussi une fonction utilitaire et, placés à l'intersection des lanières, permettaient de les fixer et d'en régler la longueur..."

 

D'autres réalisations possibles pour toute période : équipement du cheval reconstitué (selle, briderie, harnachement d'attelage...)