- Qu'est ce qu'un cuir végétal ? Quand on parle du cuir végétal, on parle du tannage végétal (brou de noix, tanins naturels...). Il y a d'autres tannages, à l'alun, au chrome, les résultats sont très différents sur les mêmes peaux, au niveau souplesse, couleur... Le cuir végétal offre un maximum de possibilités, de qualité et minimise les risques d'allergies et de pollution.

- Qu'est-ce qu'un cuir de vachette ? En langage "cuir", vachette signifie bovin, un cuir de vachette n'est pas forcément un cuir de jeune vache...

- Comment entretenir mon cuir ? Pour le matériel équestre, l'idéal est d'utiliser l'huile de pied de boeuf deux fois par an, et du savon glycériné (qui lave et graisse) régulièrement après usage. Evitez ce qui est gras et collant, comme certains baumes qui vont remplir les coutures, s'encrasser avec les poussières et le sable, et finir par devenir corrosif et user le fil... Pour le matériel reconstitué, type chaussures, plastrons, l'huile de pied de boeuf est bien adaptée, mais sans excès. Pour les sacs, les petites choses à entretenir : on peut utiliser des cirages. Il existe aussi des baumes spécifiques selon les cuirs, les usages, demandez conseil au besoin.

- Mon cuir a tendance à foncer, que faire ? C'est l'évolution normale d'un cuir, à l'usage, il change de couleur pour devenir plutôt marron foncé, c'est ce qu'on appelle la patine. Le processus est plus ou moins long selon la qualité du tannage, la couleur d'origine, l'exposition au soleil, l'entretien...

- Mon cuir est sec, que faire? Le cuir n'est plus utilisable dès le moment où il sèche. S'il casse comme du carton quand on le plie ou s'il se fendille, il est trop sec. On peut toujours essayer de le re-graisser un maximum (huile de pied de boeuf) mais il n'aura jamais la solidité d'avant ce qui peut être dangereux pour le matériel équestre, en général dans cet état il est préférable de ne plus l'utiliser. D'où l'importance de l'entretien.

- Au secours, il y a du moisi sur mon cuir ! Pas de panique, un coup de chiffon et c'est parti, utilisez un peu de savon glycériné, changez peut être l'endroit de stockage... Ce n'est pas grave, ça montre justement que le cuir est en bon état. Il vaut mieux un peu de moisi qu'on enlève au chiffon, qu'un cuir trop sec forcément irrécupérable. Attention cependant que ça ne reste pas trop longtemps sur le cuir, ce qui pourrait le marquer à long terme.

- Mon cuir est griffé, que faire ? Si la griffure n'est pas très profonde, on peut essayer à l'huile de coude. Quelques gouttes d'eau, et on frotte à l'endroit en question, ça échauffe le cuir fait remonter le tanin avec un peu de couleur. Ne pas trop insister car ça peu faire une tâche foncée. Si on a une grosse griffure profonde on peu mettre un peu de résine souple incolore ou colorée.

- Que faire pour un arçon de selle cassé ? On peut le changer, mais aussi le réparer parfois, consultez la page "réparation". Cela nécessite un certain budget mais si le cuir est encore bon c'est la solution. Si vous ne savez pas quoi faire de votre selle et que vous ne souhaitez pas la faire réparer, elle peut peut être quand même m'intéresser. Consultez moi pour un rachat éventuel.

- Peut-on payer en plusieurs fois ? Oui, me consulter, à étudier au cas par cas.

- Je cherche un truc très précis, impossible de trouver ! Envoyez moi une photo, un croquis, si c'est réalisable je vous proposerai un devis, par contre comme j'y passerai du temps, ayez la courtoisie de me répondre même en cas de réponse négative...

Pour d'autres questions, n'hésitez pas à me contacter.